Améliorons notre anglais : Spring is in the air!

Les jours rallongent, le ciel est bleu, le thermomètre grimpe… c’est sûr, c’est le printemps ! En tous cas pour les Européens… Voyons quand arrive le printemps et ce qu’il représente dans d’autres régions du monde.

Traditionnellement, l’on considère que le printemps, l’une des quatre saisons (« one of the four seasons »), débute le 20 ou le 21 mars, au moment de l’équinoxe de printemps (« vernal » ou « spring equinox »). C’est notamment le cas dans la plupart des pays européens et aux États-Unis. Mais la période du printemps varie de par le monde en fonction du climat (« climate ») et des traditions (« customs »). Ainsi, la tradition celtique (« Celtic tradition ») identifiant les saisons en se basant uniquement sur la durée des jours (« Daylight »), et la force du soleil de midi (« noon sun »), les Irlandais, notamment, considèrent que le printemps débute le 1er février. Et pour les habitants de l’hémisphère sud (« Southern Hemisphere ») comme les Néo-Zélandais, les Sud-africains et les Australiens ‒ sauf au Nord de l’Australie, où l’on ne compte qu’une saison sèche (« dry season ») et une saison humide (« wet season ») ‒ le printemps commence le 1er septembre. Certains Américains ont par ailleurs une croyance particulière : le 2 février, appelé « Groundhog Day » (littéralement : « jour de la marmotte »), si le ciel est couvert (« cloudy »), le printemps sera en avance, et s’il est ensoleillé (« sunny »), il faudra encore patienter six semaines.

Mais pour tous, le printemps, synonyme de renaissance (« rebirth ») et de renouvellement (« renewal »), cela signifie surtout que les jours rallongent (« daylight length increases »), que le beau temps revient après un hiver long et rigoureux (« nice weather after a long, cold winter »), que les fleurs éclosent (« flowers bloom »), que les plantes sortent de terre (« spring forth », d’où le nom de la saison) et en règle générale, que l’on retrouve sa bonne humeur (« to be in a good mood again »).

Une saison aussi appréciée a bien entendu donné naissance à de nombreuses expressions, telles que « spring cleaning » (« le nettoyage du printemps »), « to put a spring in one’s step » (littéralement, « mettre du printemps dans ses pas », soit « mettre de l’entrain »), « spring is in the air » (« le printemps est dans l’air »), ou encore « spring chicken » (« he’s no spring chicken anymore » = « il n’est plus tout jeune »).

Et quand l’hiver semble s’éterniser, pensez à ce proverbe : « No matter how long the winter, spring is sure to follow » (« aussi longtemps que dure l’hiver, le printemps suivra »).

1 J'aime
678 Vues

Vous aimerez aussi

Réagissez !

Merci d'indiquer votre nom. Merci de saisir une adresse email valide. Please enter message.